Budget 2017 des lycées : la délibération de la Région Nouvelle-Aquitaine… et les suites !

Comme nous l’avions annoncé par voix de bulletin (mars-avril) et de fil info (avant les vacances d’automne), le budget de la région Nouvelle-Aquitaine modifie les données pour « l’ancien-Limousin ».

Voici la Délibération du budget 2017 votée le 26/10/2016

Elle contient les dotations de chaque établissement, ainsi que les « règles » suivies pour l’attribution de celles-ci.

Deux extraits à noter :

 »  Si des critères de calcul de la DGF ont été construits, en concertation avec les représentants des lycées, en Poitou-Charentes et en Aquitaine, il n’en existait pas en Limousin sauf pour la répartition de l’enveloppe dédiée aux lycées agricoles. En raison du calendrier de fusion, des choix de fonctionnement et des modes d’organisation différents pour le calcul de la viabilisation et du périmètre couvert par des marchés régionaux, il n’a pas été possible de mener à bien, dans de bonnes conditions de concertation, l’harmonisation nécessaire sur le nouveau territoire pour l’ensemble des critères de calcul identifiés. Ainsi, l’année 2017 doit être entendue comme une année de transition, qui reprend les principes de calcul des trois anciennes régions sur la base de l’année 2016″.

Dans le budget de l’ex-Aquitaine il est bien noté que « la pratique de l’EPS n’est pas incluse dans la dotation. Les charges liées au transport des élèves et à la location d’installations sportives [NDLR : y compris les entrées payants, comme l’accès à la piscine, par exemple] font l’objet d’une prise en charge par une subvention complémentaire de fonctionnement attribuée sur présentation des factures afférentes. »

Mais dans la partie sur le limousin…. rien ! Or, les dotations EPS étaient fléchées l’an dernier pour notre discipline ! Le SNEP Limoges a donc immédiatement fait un courrier commun, en urgence, avec le SNEP Bordeaux et le SNEP Poitiers pour dénoncer cette situation et demander des éclaircissements urgents quant aux manières de procéder pour que chaque élève et chaque lycée de la grande région Nouvelle-Aquitaine ait un égal traitement pour pratiquer l’EPS.

 

LYCEES : chacun doit remplir l’enquête de la Région !

La nouvelle Région Aquitaine – Limousin – Poitou-Charente a lancé une grande enquête sur les conditions de l’enseignement de l’EPS dans les lycées (la Région étant la collectivité territoriale responsable).

Le SNEP-FSU, par le biais du travail du SNEP Bordeaux, a beaucoup travaillé pour qu’une telle enquête puisse voir le jour, afin de faire un état des lieux le plus complet possible.

Il s’agira dans un deuxième temps de porter les dossiers prioritaires en terme d’installations sportives (et il y en a !).

 

Chaque proviseur a reçu un mail de la part de la Région pour l’inviter à remplir cette enquête en ligne, qui se présente en deux parties.

La première partie est accessible ici

La seconde partie est accessible ici

Vous pouvez également télécharger l’enquête « Conditions matérielles de l’enseignement de l’EPS » au format papier (et donc imprimable) ici.

Enseignants d’EPS, nous avons tout intérêt à ce que chaque établissement remplisse cette enquête, qui va faire émerger tous les soucis que nous pouvons rencontrer.

L’EP maltraitée : signe la pétition en ligne !

AJOUTE TA SIGNATURE !

Alors que le ministère se réjouit du récent travail du CSP, nous, enseignants d’EPS dénonçons le sort réservé à notre discipline. Les projets de programmes sont inacceptables en l’état :

  • Ils sont tellement généraux qu’ils en perdent tout intérêt.
  • Ils suppriment toute référence aux 8 groupes d’activités pourtant souhaitée massivement par la profession car elle structure les enseignements.
  • Ils comportent des erreurs inconcevables pour le sens des apprentissages.
  • Ils ne tiennent aucun compte des demandes des enseignants d’EPS  exprimés lors de la consultation : plus de précisions dans les compétences attendues de fin de cycle et dans les repères de progressivité.

Alors que la ministre annonce une « année du sport de l’école à l’université », avec comme objectif le développement de l’EPS, c’est un premier raté.

Alors que la création du CSP pouvait permettre une construction démocratique des  programmes : c’est encore raté, en refusant de prendre les demandes portées par le SNEP au nom de la profession.

Enfin, et c’est le plus grave, vides de contenus, contribuant essentiellement aux enseignements des autres disciplines, en cohérence avec la réforme collège qui considère les disciplines comme des obstacles, ils ouvrent la voie à la proposition actuelle du ministère : l’EPS et ses savoirs spécifiques ne seraient plus évalués en tant que tels au DNB.

Nous demandons

  • une réécriture immédiate des programmes qui tienne compte de la consultation ;
  • la reconnaissance de l’EPS par le maintien de son évaluation au DNB.

AJOUTE TA SIGNATURE !

Stages SNEP 2015-2016 : inscrivez-vous !

Voici les stages proposés cette année :

Stage AGIR dans son établissement, les 19 et 20 novembre 2015

Un stage essentiel (surtout cette année !) pour maîtriser les rouages des Conseils d’Administration et les conséquences qu’aura la réforme des collèges pour la rentrée 2016, notamment en EPS, par le biais des modifications d’horaires et des Enseignements Pédagogiques Interdisciplinaires (EPI).

Décryptage du budget, de la DHG, des règles d’un Conseil d’Administration et d’un Conseil Pédagogique, mais aussi des droits syndicaux et des devoirs de chacun : ce stage va s’articuler autour de mises en situation réelles et de simulations d’un Conseil d’Administration pour acquérir « in vivo » des connaissances de base et apprendre à réagir vite et bien dans son établissement.

Attention : inscription avant les vacances de Toussaint !

 

Stage Sécurité/Responsabilité, les 30 mars et 1er avril 2016

Quelles sont les devoirs d’un prof d’EPS ? Quelle est la marche à suivre en cas d’accident ? Quelles sont les jurisprudences pour des faits survenus en cours d’EPS ? Autant de réponses apportées lors d’un stage essentiel pour ne pas se mettre en difficulté inutilement dans l’exercice quotidien de son métier.

 

Stage péda : l’EPS à l’école et au collège, dans la semaine du 25 au 30 avril

Ce stage est ouvert aux professeurs des écoles et aux profs d’EPS. Quelle est la conception de l’EPS dans le primaire ? Dans le secondaire? Quels points communs et quelles divergences, et surtout comment prendre en compte cette analyse dans notre pratique quotidienne ? Une activité (la natation ?) pourra être prise en exemple pour comparer les pratiques.

 

Modèle de demande de stage ici

et n’oubliez pas de vous inscrire auprès de s3-limoges@snepfsu.net (pour des questions d’organisation… il nous est arrivé de supprimer des stages alors que des personnes s’étaient inscrites sans nous prévenir !)