L’EP maltraitée : signe la pétition en ligne !

AJOUTE TA SIGNATURE !

Alors que le ministère se réjouit du récent travail du CSP, nous, enseignants d’EPS dénonçons le sort réservé à notre discipline. Les projets de programmes sont inacceptables en l’état :

  • Ils sont tellement généraux qu’ils en perdent tout intérêt.
  • Ils suppriment toute référence aux 8 groupes d’activités pourtant souhaitée massivement par la profession car elle structure les enseignements.
  • Ils comportent des erreurs inconcevables pour le sens des apprentissages.
  • Ils ne tiennent aucun compte des demandes des enseignants d’EPS  exprimés lors de la consultation : plus de précisions dans les compétences attendues de fin de cycle et dans les repères de progressivité.

Alors que la ministre annonce une « année du sport de l’école à l’université », avec comme objectif le développement de l’EPS, c’est un premier raté.

Alors que la création du CSP pouvait permettre une construction démocratique des  programmes : c’est encore raté, en refusant de prendre les demandes portées par le SNEP au nom de la profession.

Enfin, et c’est le plus grave, vides de contenus, contribuant essentiellement aux enseignements des autres disciplines, en cohérence avec la réforme collège qui considère les disciplines comme des obstacles, ils ouvrent la voie à la proposition actuelle du ministère : l’EPS et ses savoirs spécifiques ne seraient plus évalués en tant que tels au DNB.

Nous demandons

  • une réécriture immédiate des programmes qui tienne compte de la consultation ;
  • la reconnaissance de l’EPS par le maintien de son évaluation au DNB.

AJOUTE TA SIGNATURE !