Accueil SNEP Limoges

En hommage à notre collègue assassiné

La FSU a appris avec effroi l’attentat dont a été victime un professeur d’histoire du collège de Conflans St Honorine. La FSU exprime son soutien à sa famille, ses proches et les personnels du collège. Cet enseignant a été tué pour avoir exercé son métier, en cours d’EMC, enseignement moral et civique destiné à échanger et débattre afin d’éveiller l’esprit critique des élèves : il a exposé dans ce contexte les caricatures de Mahomet, cours qu’il faisait depuis des années, dans le respect des croyances des uns et des autres, et de la laïcité.

C’est toute la communauté éducative, personnels mais aussi familles et élèves, qui est profondément atteinte et endeuillée, et au-delà l’ensemble de la société. L’assassinat lâche et abject d’un enseignant porte aussi attaque à des principes fondamentaux de la république comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, la laïcité.

La FSU demande que tout le soutien nécessaire soit apporté aux personnels et au service public d’éducation. Elle demande que chacun s’abstienne de toute instrumentalisation politique. Elle refusera toute stigmatisation des musulmans. Elle ne lâchera rien sur la nécessité d’apporter partout, pour tous, l’instruction, la raison, la réflexion et tout ce qui permet de construire l’autonomie de jugement.

La FSU appelle d’ores et déjà à des rassemblements unitaires demain dimanche 18 octobre 2020, à 15h00  :

  • à Guéret, devant la préfecture
  • à Brive, devant le lycée d’Arsonval
  • à Tulle, devant la cité administrative
  • à Ussel, devant le collège Voltaire
  • à Limoges, place de la République

La Ville de Limoges met des cours d'EPS à la rue !

La Ville de Limoges a réquisitionné le gymnase Grellet, sur de nombreux créneaux, pour permettre l’entrainement du CSP, mis à la porte de Beaublanc par le prêt du Palais des Sports (matches de handball, tournoi de tennis…).

Ce sont donc les cours d’EPS qui sont mis dehors pour laisser la place aux « pros » !

Quid des cours obligatoires ? de la programmation ? Rien ! Un mail laconique de la direction des Sports met l’équipe EPS devant le fait accompli. Devant la levée de boucliers des collègues (accompagnés par leur chef d’établissement et les parents d’élèves), la ville a proposé le gymnase de Buxerolles (soit 45min max de pratique en comptant le transport, sans parler du matériel à déplacer !).

Le SNEP-FSU a donc fait un communiqué de presse pour alerter sur cette situation.

article France Bleu disponible ici  : https://www.francebleu.fr/infos/education/limoges-les-profs-du-college-maupassant-veulent-recuperer-leur-gymnase-pour-faire-cours-a-leurs-1601978867

Celui du Populaire ici : https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/polemique-autour-de-la-salle-grellet-le-snep-fsu-denonce-la-requisition-du-gymnase-par-la-ville-de-limoges_13849182/#refresh

Le SNEP-FSU continuera à accompagner l’équipe EPS dans ses démarches, et espère que la ville s’en sortira autrement qu’en promettant des créneaux natation qui font déjà défaut à tous !

Se syndiquer, c’est vital pour notre discipline, pour nos statuts, pour le Sport Scolaire et le Sport.

Car le SNEP-FSU est le seul à porter haut les couleurs de l’EPS et de la profession, à lutter contre les attaques multiples dont elles sont les cibles, et à revendiquer plus d’EPS, plus de sport, plus de Sport Scolaire !

Dès la rentrée de septembre, je me syndique !

2S2C : un acronyme destructeur pour l'EPS

L'AG UNSS 87 contre le dispositif 2S2C !

Plus jamais ça ! Préparons "le jour d'après"

En mettant le pilotage de nos sociétés dans les mains des forces économiques, le néolibéralisme a réduit à peau de chagrin la capacité de nos États à répondre à des crises comme celle du Covid. La crise du coronavirus qui touche toute la planète révèle les profondes carences des politiques néolibérales. Elle est une étincelle sur un baril de poudre qui était prêt à exploser. Emmanuel Macron, dans ses dernières allocutions, appelle à des « décisions de rupture » et à placer « des services (…) en dehors des lois du marché ». Nos organisations, conscientes de l’urgence sociale et écologique et donnant l’alerte depuis des années, n’attendent pas des discours mais de profonds changements de politiques, pour répondre aux besoins immédiats et se donner l’opportunité historique d’une remise à plat du système, en France et dans le monde.

Dès à présent, toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé des populations celle des personnels de la santé et des soignant·e·s parmi lesquels une grande majorité de femmes, doivent être mises en œuvre, et ceci doit largement prévaloir sur les considérations économiques. Il s’agit.. [lire la suite]

Plus d'EPS et de Sport Scolaire, dans une Ecole démocratisée !

Signez la pétition nationale pour la défense et la promotion de l’EPS et du Sport Scolaire :

Les rubriques

loading

SNEP Limoges - 24bis Route de Nexon - 87000 LIMOGES
webmaster@snepfsu-limoges.net
Copyright © 2013 SNEP. Tous droits réservés.