Conditions de travail dégradées dans le 2nd degré, réforme du lycée et du bac : tous en grève le mardi 6 février !

Sur la réforme du baccalauréat et du lycée, l’entrée dans le supérieur, les conditions de la rentrée 2018 dans les collèges et lycées, le SNEP-FSU appelle les enseignants d’EPS à la grève le 6 février.

Les restrictions de moyens viennent s’ajouter à une situation déjà fortement dégradée (classes surchargées, heures supplémentaires imposées, dédoublements supprimés) et pourtant nous préparons la rentrée dans nos établissements dans un contexte de hausse démographique (+ 26 000 élèves à la rentrée), de baisse des moyens (- 2 600 emplois), et de publication d’un projet inacceptable sur le baccalauréat et le lycée.

Dans les collèges, l’absence de moyens à hauteur suffisante conduit à la concurrence entre les disciplines pour le maintien des groupes ou des options, les vies scolaires manquent trop souvent de personnels. Dans certains établissements, les prescriptions concernant l’évaluation des élèves produisent une perte du sens du métier, les réunions se multiplient et accroissent la charge de travail.

Le rapport Mathiot publié mercredi propose de faire du lycée une petite université, faisant fi de la maturité des lycéens, mais aussi de l’organisation pratique des établissements et des modalités de service des enseignants.
La structure en modules instaurerait une culture générale morcelée, compromettant le sens des apprentissages des élèves, en particulier pour les jeunes socialement les plus fragiles. Elle renforcerait la responsabilité des élèves et de leur famille en matière d’orientation. Elle semestrialiserait, voire annualiserait totalement les services des enseignants. Elle introduirait une part importante de contrôle continu au bac, dans des conditions non précisées encore mais pesant sur l’organisation des établissements, renforçant les inégalités entre lycées, modifiant profondément la relation pédagogique aux élèves et les relations avec les familles.
Dans le même temps, Parcoursup se met en place, avec des consignes changeant de jour en jour, et des attendus universitaires qui vont conduire les élèves à l’éviction de certains élèves de l’enseignement supérieur.

Manifestation académique mardi 6 février à 10h30 devant le rectorat de Limoges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading

SNEP Limoges - 24bis Route de Nexon - 87000 LIMOGES
webmaster@snepfsu-limoges.net
Copyright © 2013 SNEP. Tous droits réservés.