CTA du 18 mars 2019

Compte-rendu du CTA "postes"

Lundi 18 mars s’est tenu le CTA « postes », qui avait pour principal point à l’ordre du jour l’officialisation des créations et suppressions de postes.

Dans notre académie, la rectrice avait prévu une balance de 58 postes en moins dans son projet initial. Lors du groupe de travail du mercredi 13 mars, les syndicats du 2nd degré de la FSU (SNEP, SNES, SNUEP) étaient intervenus sur chaque situation pour obtenir des explications sur les suppressions envisagées par les chefs d’établissement ou par la DOS (division des moyens du rectorat).

Spécifiqueent en EPS, le SNEP est intervenu sur 3 situations :

la suppression d’un poste d’EPS au collège d’Ahun avec complément de service à Parsac : après avoir entendu nos arguments basés sur un contact direct avec les collègues des établissements concernés (d’où l’importance d’être au plus près du terrain !), la rectrice a annulé cette suppression. une vraie bonne nouvelle pour ces deux petits établissements où il n’aurait subsisté qu’un seul poste de titulaire, avec des blocs horaires affectés à un-e TZR possiblement différent tous les ans (voire un-e contractuel, comme c’est le cas dans plusieurs établissements de notre académie cette année, principalement en creuse…).

le profilage du poste EPS du collège de Ronsard (un poste d’espagnol était également concerné dans le même collège) : le SNEP rejette le profilage de ces postes au seul titre qu’il est dans un établissement REP+. Par ses règles spécifiques, ce type de poste ne peut être affecté qu’à un-e collègue qui le demande spécifiquement (300pts de bonus s’il est placé en voeu 1), et si un collègue ne désire pas y enseigner, il peut exclure les établissements REP+ lors de ses demandes de mutations (y compris sur voeux larges). La rectrice a là aussi reconnu nos arguments et a accepté de ne pas profiler le poste, qui sera donc mis dans le mouvement intra et qui sera affecté au collègue qui le demande avec le plus fort barème (seul gage de justice et d’équité).

le changement de profilage du poste du pôle espoir Rugby basé au lycée Danton de Brive : ce poste, profilé spécifique national (ouvert à tous les candidats au niveau national), a un risque de ne pas être affecté. Nous avons donc demandé la transformation du profilage en poste spécifique académique, des collègues ayant le profil pour y enseigner étant présents dans notre académie (ceci permettant donc de mettre également leur poste dans le mouvement intra, permettant à tou-tes d’avoir plus de possibilités de mutation). sur ce dernier point… le rectorat ne s’est pas renseigné entre le GT et le CTA ! Réponse donc mardi prochain !

Lors de CTA, les syndicats de la FSU ont permis par leurs interventions de sauver 5 postes, d’en créer 2 supplémentaires, d’empêcher les profilages de 2 postes et de pointer plusieurs situations particulières sur lequel le rectorat s’est engagé à avoir une attention toute particulière.

Le vote « contre » était malgré tout inévitable : 62 postes restent supprimés, ce qui à la taille de notre académie est énorme (les lycées, subissant directement la réforme, en font particulièrement les frais), pour seulement 8 créations…!

Un CTA de report se tiendra donc mardi 26 mars. Le SNEP et la FSU y seront une nouvelle fois pour porter la voix des collègues et faire entendre leur demande de moyens.

 

u

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading

SNEP Limoges - 24bis Route de Nexon - 87000 LIMOGES
webmaster@snepfsu-limoges.net
Copyright © 2013 SNEP. Tous droits réservés.