Budget 2017 des lycées : la délibération de la Région Nouvelle-Aquitaine… et les suites !

Comme nous l’avions annoncé par voix de bulletin (mars-avril) et de fil info (avant les vacances d’automne), le budget de la région Nouvelle-Aquitaine modifie les données pour « l’ancien-Limousin ».

Voici la Délibération du budget 2017 votée le 26/10/2016

Elle contient les dotations de chaque établissement, ainsi que les « règles » suivies pour l’attribution de celles-ci.

Deux extraits à noter :

 »  Si des critères de calcul de la DGF ont été construits, en concertation avec les représentants des lycées, en Poitou-Charentes et en Aquitaine, il n’en existait pas en Limousin sauf pour la répartition de l’enveloppe dédiée aux lycées agricoles. En raison du calendrier de fusion, des choix de fonctionnement et des modes d’organisation différents pour le calcul de la viabilisation et du périmètre couvert par des marchés régionaux, il n’a pas été possible de mener à bien, dans de bonnes conditions de concertation, l’harmonisation nécessaire sur le nouveau territoire pour l’ensemble des critères de calcul identifiés. Ainsi, l’année 2017 doit être entendue comme une année de transition, qui reprend les principes de calcul des trois anciennes régions sur la base de l’année 2016″.

Dans le budget de l’ex-Aquitaine il est bien noté que « la pratique de l’EPS n’est pas incluse dans la dotation. Les charges liées au transport des élèves et à la location d’installations sportives [NDLR : y compris les entrées payants, comme l’accès à la piscine, par exemple] font l’objet d’une prise en charge par une subvention complémentaire de fonctionnement attribuée sur présentation des factures afférentes. »

Mais dans la partie sur le limousin…. rien ! Or, les dotations EPS étaient fléchées l’an dernier pour notre discipline ! Le SNEP Limoges a donc immédiatement fait un courrier commun, en urgence, avec le SNEP Bordeaux et le SNEP Poitiers pour dénoncer cette situation et demander des éclaircissements urgents quant aux manières de procéder pour que chaque élève et chaque lycée de la grande région Nouvelle-Aquitaine ait un égal traitement pour pratiquer l’EPS.

 

LYCEES : chacun doit remplir l’enquête de la Région !

La nouvelle Région Aquitaine – Limousin – Poitou-Charente a lancé une grande enquête sur les conditions de l’enseignement de l’EPS dans les lycées (la Région étant la collectivité territoriale responsable).

Le SNEP-FSU, par le biais du travail du SNEP Bordeaux, a beaucoup travaillé pour qu’une telle enquête puisse voir le jour, afin de faire un état des lieux le plus complet possible.

Il s’agira dans un deuxième temps de porter les dossiers prioritaires en terme d’installations sportives (et il y en a !).

 

Chaque proviseur a reçu un mail de la part de la Région pour l’inviter à remplir cette enquête en ligne, qui se présente en deux parties.

La première partie est accessible ici

La seconde partie est accessible ici

Vous pouvez également télécharger l’enquête « Conditions matérielles de l’enseignement de l’EPS » au format papier (et donc imprimable) ici.

Enseignants d’EPS, nous avons tout intérêt à ce que chaque établissement remplisse cette enquête, qui va faire émerger tous les soucis que nous pouvons rencontrer.

Remplissez les deux enquêtes !

Le SNEP Limoges lance deux enquêtes auprès des collègues de l’académie :

Une première enquête qui porte sur les installations sportives en général

Une deuxième enquête qui porte plus précisément sur les piscines

Ces deux enquêtes nous permettrons d’avoir des données précises lors de nos rencontres avec les agglomérations, les Conseils Départementaux et le Conseil Régional (utile avant de passer à la nouvelle grande Région !).

Pour plus et mieux d’EPS, les installations sont une donnée inévitable !

Le SNEP sur France INTER !

Une collègue EPS des Yvelines, Jacotte Sels, a accueilli une journaliste de France Inter lors de son cours de natation avec des 6èmes : intéressant et un bon coup de projecteur sur les problèmes que la majorité des collègues rencontrent malheureusement un petit peu partout en France…

à écouter ici (à partir de la 24ème minute) :

Inter treize http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=771956