Lettre de rentrée de notre IPR EPS​

Lettre de rentrée 2021 de notre IPR-EPS

La lettre de notre IPR-EPS a suscité de nombreuses questions que nous lui avons transmises.

Voici le mail que nous lui avons envoyé :

Bonjour Mme Belleudy

Tout d’abord nous espérons que vous avez passé de bonnes vacances. Nous avons pris connaissance de votre lettre de rentrée, diffusée hier, et en tant que seule organisation syndicale représentative des professeurs d’EPS, nous soulevons ci-dessous plusieurs questions que se pose légitimement la profession :

* Concernant le protocole EPS :

– vous notez que le masque est obligatoire en intérieur. Cela est en contradiction avec le protocole niveau jaune applicable en EPS, qui ne l’oblige pas en intérieur pour les pratiquant-es. Merci de clarifier et de rectifier auprès des collègues.

– Concernant la notion de « sports de contact » : serait-il possible d’avoir un éclaircissement ? Doit-on comprendre « sports de contact » au sens propre (qui correspondent à une liste du ministère des sports, qui est aussi notre ministère…), ou sports « pouvant générer des contacts » (incluant donc sports collectifs notamment). Dans le cas de cette dernière possibilité, les adaptations pédagogiques peuvent permettre d’éviter les contacts. Nous vous remercions de préciser aux collègues les formes de pratiques possibles (y compris avec des adaptations pédagogiques au libre choix des enseignant-es).

– Au niveau de l’UNSS, serait-il possible d’avoir des éclaircissements concernant le brassage des élèves, le port du masque et le pass sanitaire ?


* Concernant « l’Education physique – santé – condition physique » :

– L’EPS (et non seulement l’EP) ne saurait se confondre avec la santé et la condition physique. De même, la santé ne saurait se confondre avec l’activité physique. Nos programmes de collège comme de lycée prennent déjà ces dimensions en compte. Dans le cadre des programmes, le diagnostic des élèves est une étape essentielle (sur le plan physique mais aussi sur les autres objectifs de notre discipline). Serait-il possible d’avoir des explications sur le pourquoi de cette enquête (initiative locale ? expérimentation nationale ?) et de ce qui sera fait des statistiques (que nous espérons anonymisées) ?

– des moyens seront-ils disponibles pour permettre aux équipes de proposer des remédiations et des temps de pratique supplémentaire aux élèves repéré-es comme en difficulté ?

– Nous remarquons pour plusieurs tests une différenciation entre les filles et les garçons (sur le Vameval, le test navette et le test de coordination). Pourquoi ces différences ? De même, sur les tests d’endurance, nous constatons que si le « barème » des garçons évolue avec leur âge, cela n’est pas le cas pour les filles de la 6ème à la Terminale : que doit-on en conclure ?

Nous vous remercions par avance de vos réponses, relativement urgentes pour une bonne partie d’entre elles, qui permettront à la profession (auprès de qui nous relaieront ce message) d’aborder la rentrée avec le plus de sérénité possible et de prendre les décisions qui s’imposent en fonction de leur réalité locale en toute connaissance de cause.

* Sur un tout autre sujet : le poste de CPD EPS 87 a été attribué pour cette rentrée 2021. Or, à notre connaissance, aucun appel à candidature n’a été diffusé dans le 2nd degré, alors que ce type de poste est attribuable à tout collègue du 1er degré ou enseignant d’EPS. Nous questionnerons également l’IA-DASEN à ce sujet.

Soyez assurée de notre profond attachement au Service public de l’Education Nationale.

Bien cordialement

Le bureau académique du SNEP Limoges

Et voici la réponse que nous avons reçu le jour-même de sa part :

Bonjour,

oui, je vais apporter des précisions, mais les séminaires nationaux de l’inspection générale EPS et de l’UNSS ont lieu aujourd’hui. Je n’ai pu relayer pour le moment que les grandes lignes du cadre national.
En effet, comme l’année dernière, le masque doit être porté en intérieur et retiré seulement au moment du temps de pratique (le faire remettre pendant les regroupements, temps de vestiaires, tous les temps statiques). Comme l’an dernier également, les sports collectifs en intérieur peuvent être pratiqués sous forme adaptée (éviter les contacts directs, arbitre « covid » par exemple). Nous sommes très proches du protocole de novembre.

Le projet santé est proposé par le groupe de l’enseignement adapté et il est relayé dans la lettre de rentrée car c’est une réponse pertinente à la demande du ministre concernant l’adaptation de nos contenus pour cette rentrée particulière. Les outils proposés sont évidemment perfectibles, le projet peut faire l’objet d’une présentation si vous le souhaitez.

Bien à vous,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

loading

SNEP Limoges - 24bis Route de Nexon - 87000 LIMOGES
webmaster@snepfsu-limoges.net
Copyright © 2013 SNEP. Tous droits réservés.